LIVRES OUVERTS

Ouvrir un livre c'est s'ouvrir à un monde construit de toutes les identités universelles.

16 mars 2012

Printemps des poètes 2012 ~ 11

 école

UN ENFANT VEUT RÉPONDRE

Un enfant veut répondre
Il a levé le doigt
Dans une vieille école
Qui n'existe plus.
La neige a fondu sous les bancs
Il fait chaud comme à l'écurie
Et l'instituteur
A souligné tous les verbes à la craie bleue.
L'enfant qui veut répondre
Fait claquer ses doigts
Tachés d'encre violette
Dans la vieille école
Qui n'existe plus.

Paul Vicensini

printemps des poètesD'autres poèmes chez SophieMiss HérissonCapucineMango

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par tinusia à 00:24 - POÉSIE - Qu'en pensez-vous ? [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Je n'en pense que du bien. Gare à qui répondait avant d'avoir levé le doigt!

    Posté par Mango, 16 mars 2012 à 10:08
  • @ Mango

    Nostalgie de cette école qui n'existe plus, de son encre violette et de ses pupitres (gravés au fil des années des noms de ceux qui avaient peiné sur eux), de son odeur particulière faite d'un mélange de senteur de papier, de poussière, de craie...

    Posté par Tinusia, 16 mars 2012 à 11:37
  • excellent ! J'aime beaucoup ce poème !

    Posté par Sophie, 18 mars 2012 à 10:40
  • @ SOPHIE

    Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans...
    Nostalgie, certes ! mais quand même pas "vieux croûton" qui ne se réfugierait que dans ses souvenirs magnifiés. La contemporanéité (pas français, mais explicite, non ?) a du bon, du très bon, même !

    Posté par Tinusia, 18 mars 2012 à 14:28

Poster un commentaire